Actualités

Hologic commente l’étude Quest

Hologic commente aujourd’hui l’importante étude sur le dépistage du cancer du col de l’utérus publiée dans la revue Cancer Cytopathology de l’American Cancer Society

– L’étude démontre les bénéfices de l’utilisation simultanée des tests Pap Test et HPV pour le dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes âgées de 30 à 65 ans –

BEDFORD, Massachusetts, 23 juin 2015 /PRNewswire/ — Hologic, Inc. (NASDAQ : HOLX) a aujourd’hui commenté une importante étude sur le dépistage du cancer du col de l’utérus1, publiée cette semaine en ligne dans la revue à comité de lecture Cancer Cytopathology de l’American Cancer Society.

L’étude menée par des chercheurs du Quest Diagnostics et du Centre médical de l’Université de Pittsburgh aux États-Unis soutient les directives en vigueur2 qui font consensus concernant le dépistage du cancer du col de l’utérus, en recommandant que les femmes âgées de 30 à 65 ans fassent l’objet d’un double dépistage par le Pap Test et le test du papillomavirus humain (HPV). Les tests Pap Test permettent d’identifier les anomalies cellulaires, tandis que les tests HPV détectent la présence du virus à l’origine de la plupart des cancers du col de l’utérus.

À propos de cette étude, voici ce que déclare Hologic:

Alors que les méthodes de dépistage du cancer du col de l’utérus font débat, d’importantes données issues de cas réels de patientes et collectées dans le cadre de la plus vaste étude rétrospective sur le dépistage du cancer du col de l’utérus jamais menée aux États-Unis, démontrent que le dépistage HPV seul détecte moins de cancers du col de l’utérus que le Pap Test seul ou le double dépistage Pap + HPV.

Dans la nouvelle étude, qui a analysé les résultats du dépistage d’environ 8,6 millions de femmes, 18,6 % de celles pour lesquelles un cancer du col de l’utérus avait été confirmé ont été testées négatives avec le test HPV seul. En comparaison, seulement 5,5 % des femmes atteintes d’un cancer ayant fait l’objet d’un double dépistage ont été testées négatives, soit un taux de détection du cancer environ trois fois supérieur. L’étude a également démontré que le double dépistage parvenait à mieux détecter un état pré-cancéreux appelé CIN3.

Hologic est convaincu que les résultats de l’étude soutiennent les directives actuelles, qui font consensus concernant le dépistage du cancer du col de l’utérus, en recommandant que les femmes de 30 à 65 ans soient dépistées à la fois par le Pap Test et par le test HPV, et que le double dépistage demeure la méthode de diagnostic standard privilégiée pour la détection du cancer du col de l’utérus chez les femmes de cette tranche d’âge.

« Alors que la meilleure méthode de dépistage pour des millions de femmes fait débat, il est important de rappeler que le Pap Test est le plus efficace de l’histoire pour le dépistage du cancer », explique le Dr Edward Evantash, Directeur médical et Vice-président des affaires médicales chez Hologic. « L’introduction du Pap Test il y a déjà plusieurs dizaines d’années a permis de réduire considérablement la mortalité par cancer du col de l’utérus3 et, au fur et à mesure de l’adoption du double test, les taux de cancer du col de l’utérus ont continué à chuter456. Nous ne devons pas faire machine arrière. Comme le démontre cette importante étude, les professionnels de santé doivent continuer à s’appuyer à la fois sur les tests Pap Test et HPV pour préserver la santé de leurs patientes, et admettre que le dépistage HPV seul ne permet pas de détecter tous les cancers, qui restent alors non traités. »

Hologic s’est engagé à améliorer la santé des femmes et à établir des diagnostics du cancer du col de l’utérus utiles. La Société propose une gamme complète de solutions diagnostiques réduisant de manière prouvée les faux négatifs et les faux positifs. Les professionnels de santé peuvent ainsi identifier avec certitude les patientes qui présentent des risques de développer un cancer, tout en limitant les interventions inutiles.

À propos d’Hologic

Hologic, Inc. est un développeur, fabricant et fournisseur de premier plan de produits de diagnostic, de systèmes d’imagerie médicale et de produits chirurgicaux de qualité supérieure. En axant son activité sur le diagnostic, la santé mammaire, la chirurgie gynécologique et la santé osseuse, Hologic se voue à la science de l’infaillible, The Science of Sure, grâce à une suite de technologies unifiée et un programme de recherche et développement solide. Pour de plus amples informations sur Hologic, consultez le site www.hologic.com.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse peut comporter des informations prospectives concernant les risques et les incertitudes, notamment les déclarations relatives aux méthodes de dépistage du cancer du col de l’utérus. Il est donc impossible de garantir que ces méthodes permettront d’obtenir les bénéfices décrits ici ou que ces bénéfices seront observés dans des conditions particulières, sur une patiente donnée. L’effet réel du recours aux méthodes ne peut être déterminé qu’au cas par cas, selon les circonstances et en fonction de la patiente. Hologic rejette expressément toute obligation ou la possibilité de diffuser publiquement des mises à jour ou des révisions des déclarations émises dans les présentes pour faire apparaître les changements d’attentes ou toute modification des événements, conditions ou circonstances sur lesquels reposent ces déclarations.

Hologic et The Science of Sure sont des marques commerciales et/ou des marques déposées d’Hologic, Inc. aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.

Contact

Carol Smith
Marketing Communications Manager – International
Tel: +44 (0)161 946 2220
carol.smith@hologic.com

  1. Blatt AJ et al., Cancer Cytopathology, 2015 Apr 10. doi : 10.1002/cncy.21544, [Epub avant impression].
  2. Saslow D et al., Journal of Lower Genital Tract Disease, Volume 16, Numéro 3, 2012.
  3. American Cancer Society. What Are the Key Statistics About Cervical Cancer? 2011. Disponible sur le site Internet : http://www.cancer.org/Cancer/CervicalCancer/DetailedGuide/cervical-cancer-key-statistics.
  4. Nombre de nouveaux cas de cancer et de décès sur 100 000 patientes (toutes origines ethniques confondues), par âge. http://seer.cancer.gov/statfacts/html/ld/cervix.html.
  5. Tatsas et al. Am J Clin Path. 2012; 138: 223-229.
  6. Bekker et al. Am J Clin Path. 2013; 139: 259-262.
Des questions ? Appelez-nous au 01 48 17 83 70

Le contenu de ce site est exclusivement réservé aux professionnels de santé.

Oui Je suis un professionnel de santé ou assimilé.
Non Je ne suis pas un professionnel de santé ou assimilé.